Calendrier
 
Présentation
 

Résumé


Le projet MoDyPe présente une approche innovante dans le cadre de la chirurgie minimalement invasive et les gestes médico-chirurgicaux assistés par ordinateur. Le contexte thérapeutique abordé est celui de la cure chirurgicale des troubles de la chirurgie pelvienne. Ces troubles dont la fréquence augmente avec le vieillissement de la population altèrent toujours la qualité de vie des malades. De plus, ces pathologies handicapantes et qui touchent une population grandissante ont des causes mal connues et les pratiques chirurgicales restent mal évaluées. La réalisation d'un simulateur du comportement dynamique des organes pelviens permettant au chirurgien d'estimer l'impact fonctionnel de son geste avant sa réalisation est alors un besoin identifié. La démarche adoptée propose un simulateur non temps réel mais qui s'insère dans la routine clinique comme un outil de planification préopératoire patient spécifique.
L’acquisition des données patient-spécifiques est obtenue par une IRM volumique et une séquence IRM dynamique. La première permet la modélisation géométrique 3D des organes d’intérêt et la seconde sert de « vérité terrain » pour la caractérisation du mouvement des organes lors d’un effort de poussée. Le modèle géométrique est associé à un modèle physique pour réaliser la simulation du comportement des organes lors de efforts de poussée. L’originalité du projet MoDyPe réside dans l’utilisation de la séquence d’IRM dynamique comme « vérité terrain » pour la mise au point des différents paramètres de la simulation. Au-delà de la fidélité des paramètres mécaniques des modèles des organes, l’objectif du projet consiste au développement d’une solution conduisant à un comportement simulé dont le réalisme est mesuré objectivement par la confrontation à cette vérité terrain. Ce dernier point est obtenu grâce à la caractérisation de la dynamique des mouvements des organes.

Pluridisciplinaire, le projet renforce une coopération existante entre des partenaires complémentaires pour répondre à un besoin aujourd'hui non satisfait.


Objectifs


Estimer l’impact fonctionnel d’un acte chirurgical est un objectif important de la prise en charge des patients atteints de troubles de la statique pelvienne. En effet, le niveau d'exigence des patients envers les résultats thérapeutiques augmente naturellement. Dans le même temps, la prise de décision du chirurgien se voit contrainte par l'information partielle dont il dispose après le diagnostic ainsi que par la difficulté de prévision de tous les aspects des conséquences du geste à réaliser dans un champ opératoire toujours plus réduit en chirurgie laparoscopique. Le marché des simulateurs chirurgicaux est un marché naissant, il existe en effet quelques sociétés américaines et européennes qui, en collaboration avec des centres de recherche scientifique et clinique, proposent des solutions. Elles permettent essentiellement la reproduction de gestes dans des contextes génériques et dans un cadre d'entraînement. L'originalité de ce projet réside dans le fait que la solution proposée répond à une problématique opératoire patient-spécifique et qu'elle s'insère dans le processus de soin sans le perturber. La méthodologie proposée inclut une évaluation du résultat par comparaison avec une vérité terrain.



Ainsi ce projet propose de mettre en place les fondements d'un outil de planification préopératoire. Ceci permet de s'affranchir de la contrainte du temps réel pour les simulations. Le projet MoDyPe propose d’utiliser les acquisitions IRM volumique et dynamique comme références respectives de l’anatomie et de l’éventuelle pathologie des patients. Ces acquisitions seront au coeur d'un processus de test-validation des modèles développés.
Les problématiques abordées sont :



Le modèle physique patient-spécifique obtenu permet de simuler le comportement des organes pour en reproduire les déformations. La séquence IRM dynamique sert de référence pour l’évaluation du résultat obtenu.
 
Cette page a été consultée 1502 fois